Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/05/2018

Un jour de repos...

Me voilà arrivée à la Cavalerie où je suis restée pour une journée de repos. Les orages trop menaçants ont eu gain de cause...

2 étapes sur le Larzac sauvage  qui en ce début de printemps est grandiose. L'étape au gîte de la Salvetat à côté de la Couvertoirade m'a enchantée car c'était un éleveur et les agneaux n'avaient qu'un mois : à croquer !

Le lendemain, je démarre à 7h30,on annonçait des orages qui sont arrives vers midi, j'ai donc pris la décision d'écourter à l'Hospitalet du Larzac et j'ai fais du stop où 2 gentilles jeunes filles m'ont déposée à la Cavalerie...

La traversée du Larzac continue demain et grande descente sur Millau en fin de journée.

J'ai trouvé plus sage d'aller dans un gîte d'étape plutôt que le camping et une nuit au sec est préférable.

Le chariot montre vraiment des signes de faiblesse au niveau de la charnière droite, du coup le brancard affiche un angle inquiétant, j'évite dans la mesure du possible de lui infliger des chocs trop important mais ce n'est pas toujours possible. Ça serait dommage que l'aventure se termine si vite...!

Voici ma chouette tente au camping du Caylar.

IMG_20180505_173846_2CS.jpg

Voilà, les prochaines étapes sont : Millau à St Beauzely puis Salles-Curan.

À bientôt

 

Commentaires

Bonne continuation Christine, prends soins de toi, j'espère que la descente vers Millau n'aura pas été trop difficile, car ce n'est qu'un pierrier et ça descend raide. En ce qui concerne le charriot, tu trouveras peut-être un ferronnier sur le chemin qui pourra t'arranger ça.
Bonne prochaine étape.

Écrit par : Marcel | 09/05/2018

Répondre à ce commentaire

Bonne continuation Christine, prends soins de toi, j'espère que la descente vers Millau n'aura pas été trop difficile, car ce n'est qu'un pierrier et ça descend raide. En ce qui concerne le charriot, tu trouveras peut-être un ferronnier sur le chemin qui pourra t'arranger ça.
Bonne prochaine étape.

Écrit par : Marcel | 09/05/2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour Christine
Bravo et bon courage a toi pour ce périple, je pense que le charriot peut être consolidé
si tu trouves un gite avec un bricoleur.
On pense bien a toi avec admiration pour ton audace

Bonne marche et donne de tes nouvelles.
Michel

Écrit par : Floch Michel | 09/05/2018

Répondre à ce commentaire

Bravo pour ces premières étapes heureuses et très réussies.
Comme tu as bien fait de ne pas entreprendre un bras de fer avec les orages. Brave décision.
J'espère que tu pourras faire consolider le charriot, c'est toujours en début d'utilisation que les faiblesses apparaissent, mais cela permet de les améliorer, ce que je te souhaite.
Superbe tente et belle installation au Caylar.
Comme je te l'ai annoncé, je serai du 13 au 22/5 en Drôme, en pleine nature sans eau courante ni électricité et sans doute pas de signal téléphonique, vivre à la sauvage dans une hutte de pierres sèches.
Très bonne continuation dans tes prochaines étapes et à bientôt pour d'autres nouvelles. bisous. Jean-Claude.

Écrit par : Jean-Claude | 09/05/2018

Répondre à ce commentaire

Coucou Christine, je vois que tu avances peut-être un peu moins vite que prévu en raison du temps mais cette aventure semble tout de même te satisfaire........ j'espère en effet que ton chariot va tenir le coup afin que tu puisses vivre ton expérience jusqu'au bout !! mais il te reste encore bien du chemin à faire. Espérons que tu pourras te faire dépanner en cas de problème trop important.
Je te souhaite bon courage pour la suite.
Bises
Colette et Jean-Jacques

Écrit par : Lacaze Colette | 09/05/2018

Répondre à ce commentaire

Coucou de Jacqueline et Jean-Michel

Bon courage on t envoie plein de beau temps pour les prochains jours.
On pense à toi et on espère que tout ira bien
Bisous on est un peu avec toi avec ton blog.
Jacqueline et Jean Michel

Écrit par : Sarrailh | 10/05/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire